madé - artiste sculpteur
Carré

madé
peintre sculpteur
née en 1944 à Annecy

 

Expositions personnelles

2017
Le Fil Rouge, UNE FORME, Roubaix/FR
deux têtes quatre mains : lire le texte

2016
Galerie L'Espace du dedans. Les Rouges du Grand Nuage Blanc, Lille/FR

2012
Galerie Gimpel & Müller. blanc, rouge et noir. Paris/FR

2011
Atelier blanc. Les noirs de madé. Champlay/FR

2010
Galerie des communs du Château de Tanlay. BLANC SUR BLANC, Tanlay/FR
avec le soutien du Centre d'Art de l'Yonne.

2008
Inauguration des Pléiades,commande publique. Collège Albert Camus Auxerre/FR
Collège Albert Camus. Cheminement. Auxerre/FR

2006
Atelier blanc-majuscule. Les triptyques rouges. Champlay/FR

2005
Galerie Intérieur. Peinture en volume. Lille/FR

2003
Espace d’Art Contemporain Agi Schöningh. Les pans... Demigny/FR
Haus Burgund. Les carrés de lumière. Mayence/DE

2002
Atelier blanc. Visite des Amis du Centre d’art de l’Yonne. Champlay/FR

2001
Grenier. Structiles et pan-ailes. Talant/FR

2000
Atelier blanc. Les bipans. Champlay/FR

1999
Schloss Waldthausen. Budenheim/DE

1998
Musée des Ursulines. Amarante, vermillon, ocre, rouges. Mâcon/FR
Haus Burgund. Mayence/DE

1996
Galerie K. Emmanuel Carlebach. Paris

1995
Château de Courtry/FR

 

Expositions collectives - sélection

2017
19ème Biennale Internationale de céramique de Châteauroux, idem,
en duo avec le céramiste Jean-Marc Fondimare
Couvent des Cordeliers, Châteauroux/FR

2016
Exposition-Donation d'œuvres de Guy de Lussigny et d' Artistes de la Collection André Le Bozec :
Contempler le silence - Promenade dans la donation André Le Bozec
Musée du Touquet-Paris-Plage, Le Touquet-Paris-Plage/FR
Foire d'art contemporain Art Up ! Galerie L'espace du dedans, Lille/FR

2015
La Maison Cantoisel, Peintures mise en demeure,
Trente deux artistes en cause, Joigny/FR
Marché de la poésie, place Saint-Sulpice, collection PO&PSY,
les oiseaux du petit fleuve
de François Graveline, illustré par madé, Paris/FR
18e Biennale internationale de céramique, en duo avec Jean-Marc Fondimare, OBJECTIF TERRE,
Couvent des Cordeliers, Châteauroux/FR
Maison d'hôtes et d'art. Le clos de la fontaine. Saint Laurent-La-Vernède /FR
Foire art up ! galeries L'Espace du Dedans Lille et Gimpel & Müller Paris, Lille/FR

2014
La Maison Cantoisel, une maison pour la peinture, le lieu condition de l'espace et du temps. Joigny/FR
Musée de Cambrai, nouvel accrochage, salle de la donation André Le Bozec. Cambrai/FR
Galerie Gimpel & Müller, Volumes et reliefs. Paris/FR
Galerie Gimpel et Mûller, carte blanche à Christophe Duvivier, architectures du silence. Paris/FR

2013
La Maison Cantoisel Hommage à une maison – Des artistes en cause. Joigny/FR
Espace d'art contemporain Eugène Beaudoin. Géométries. Antony/FR
Maison d'hôtes et d'art, Le clos de la fontaine. Saint Laurent-la-Vernède/FR
Foire Karlsruhe, galerie Gimpel & Müller Paris, Karlsruhe/DE
La maison Cantoisel. Le temps des demeures, une maison pour la peinture, deuxième partie. Joigny/FR

2012
Foire de Karlsruhe. Galerie Gimpel & Müller. Karlsruhe/DE
Maison d'hôtes et d'art. Le clos de la fontaine. Saint Laurent la Vernède/FR
Musée de Cambrai. Max Bill : une œuvre du Centre Pompidou dans les collections du Musée,
nouvel accrochage d'art contemporain.
Cambrai/FR
La maison Cantoisel. Le temps des demeures, une maison pour la peinture. Joigny/FR
Galerie Intérieur. Lilles/FR
Centre d'art de l'Yonne. OÙ DONC, ET QUAND ? Communs du château de Tanlay/FR

2011
Musée Pierre-André Benoît. Perception en question, la sculpture contemporaine dans l'art concret.
Alès/FR
Atelier Cantoisel. Les murs d'une maison, l'acte en peinture. Joigny/FR
Galerie Gimpel & Müller. Appartement d'un collectionneur, suite… Paris/FR
Musée de Cambrai. Formes et lumière : la sculpture dans l'art construit. Cambrai/FR
Musée des Années Trente. Sculpture'ELLES. Les sculpteurs femmes du XVIII à nos jours.
Boulogne-Billancourt/FR
Foire de Karlsruhe. galerie Gimpel & Müller, Karlsruhe/DE

2009
Musée des Ursulines. PAROLES À VOIR dialogue en noir blanc gris. Mâcon/FR
Galerie Gimpel & Müller. madé et Friedhelm Tschentscher. Paris/FR
Art Basel. Atelier éditions Fanal. Bâle/CH
Galerie Gimpel Fils. A plural summer. Londres/GB
Landtag de Rhénanie-Palatinat. aller-retour. Mayence/DE

2008
Art Paris. Atelier éditions Fanal. Bâle/CH
Musée le LAAC, carte blanche à André Le Bozec. Dunkerque/FR
Art Basel. Atelier éditions Fanal. Bâle/CH

2007
Art Paris. Atelier éditions Fanal. Bâle/CH
International Art Gallery. 30 ans de passion... Lasne/B
Artothèque. Nouvelles acquisitions. Auxerre/FR
Musée de Tomé. Donation Satoru Sato. Japon

2006
Art Basel. Atelier éditions Fanal. Bâle/CH
Musée Tavet. Horizontales verticales seules. Pontoise/FR
Atelier Fanal. Peintures-objets. Bâle/CH
Musée. Nouvel accrochage donation André Le Bozec. Cambrai/FR
Artothèque. Les détours du fonds. Auxerre/FR
International Art Gallery. Rencontre géométrique. Lasne/B

2005
Musée. Donation Eva Maria Fruhtrunk. Cambrai/FR
Musée Matisse. L’Ithaque d’André Le Bozec. Le Cateau-Cambrésis/FR

2004
Atelier Annie Chazotte. Dialogue. Planay/FR
Art Basel. Atelier éditions Fanal. Bâle/CH
Salles de plusieurs municipalités. Mai en Cambrésis/FR

2003
Musée. L’abstraction géométrique vécue. Rencontre entre un peintre et un
collectionneur
. Donation André Le Bozec. Cambrai/FR
Centre d’art de l’Yonne. Qui a peur du rouge, du jaune et du bleu ? Tanlay/FR

2000
Atelier Cantoisel. Support mémoire I et II. Joigny/FR
Lycée Robespierre, avec Éliane Chiron, autour des notions de fragmentaire,
effacement des frontières et transfert
, association EROA, Arras/FR

1997
Atelier Cantoisel. Lumière d'été. Joigny/FR
Galerie K. Emmanuel Carlebach. Paris/FR
Musée Campredon. La règle et l'émotion. L'Isle sur la Sorgue/FR
Musée des Ursulines. Donation Repères. Mâcon/FR

1995
Galerie K. Emmanuel Carlebach. Paris/FR
Salon International d'Art Contemporain. Galerie K. Strasbourg/FR
Hommage à Marcelle Cahn. Le Faisant. Strasbourg/FR

1989
Maison de la Jeunesse et de la Culture, Conflans Ste Honorine/FR

 

Bourses

2000
Lauréate de l'aide à la création. DRAC Bourgogne. Dijon/FR

1999
Bourse d'études du Ministère de la Culture de Rhénanie-Palatinat
Schloss Waldthausen. Mayence/FR

1997
Lauréate de l'aide à l'aménagement d'atelier. DRAC Bourgogne. Dijon/FR

Deux têtes, quatre mains

 

Dans son atelier, à Saint Amand en Puisaye, Jean-Marc Fondimare observe attentivement les variations de la lumière sur les objets qu’il crée en porcelaine. De nos premiers échanges sur nos travaux respectifs, est née une attention particulière à tout mouvement de photons, ces microscopiques grains de lumière qui animent toutes mes recherches de peintre et sculpteur.

À Champlay, dans mon atelier blanc, j’apprends aussi à les regarder à partir des modules que Jean-Marc m’a confiés, sans perdre de vue que je peux voir sans voir, que voir se cultive. Cette observation me demande beaucoup de temps. Réfléchir autrement à partir de cette matière dont je dois tout connaître, également.

Depuis plus de deux ans, créer des dispositifs pour voir les infinies variations de la lumière à partir du blanc de la porcelaine, nous enchante. En partageant nos observations, souhaits, surprises ou inquiétudes, nous constatons que travailler en binôme est une chance : les projets qui en naissent nourrissent simultanément nos pratiques respectives, ce qui ne cesse de nous réjouir. Après avoir donné jour à l’ensemble des Photons voyageurs 1, puis à la série Trois points de suspension 2, notre attention s’est naturellement portée sur la courbure d’une forme.

Jean-Marc moule la porcelaine. Temps de séchage, première cuisson puis deuxième à haute température qui entraîne un retrait conséquent de la matière avec créations aléatoires de légères différences. Là est toute la poésie de ce matériau. À la beauté de la lumière que porte en elle la porcelaine, s’ajoutent les infimes variations de la luminosité du blanc, variations ingérables, surprises de chaque instant. Jamais les mêmes, en perpétuel déplacements et augmentées ou éteintes par la lumière extérieure, celle qui inonde les formes, les frôle ou les caresse, celle qui fera exploser en silence les parties les plus exposées activant tous les photons dans des déplacements peu contrôlables, celle qui par son éloignement ou son absence créera un apaisement.
Chaque personne en aura sa perception unique et pourtant multiple.

madé
Champlay, 3 décembre 2016

 

1 Les Photons voyageurs, 2015, installation de 82 éléments, porcelaine et engobe, dimensions variables
2 Trois points de suspension, 2015, porcelaine et engobe, 9 x 9 x 4 cm chaque élément, série numérotée de 1 à 12 + 3 HC