madé - artiste sculpteur
Le Cube
Le Cube - © madé
Châteauroux/FR
idem

19ème Biennale Internationale de Céramique de Châteauroux
8 juillet -17 septembre 2017

Inauguration de la biennale le vendredi 7 juillet, 18h

entrée libre du mardi au dimanche de 10h-12h et 14h-18h

Biennale Internationale de céramique de Châteauroux
2 rue Descentes des Cordeliers
36000 Châteauroux

Suivez toute l’actualité de la biennale sur Twitter, Facebook et Instagram
visitez le site internet : biennaleceramiquechateauroux.com

lire le texte madé & Jean-Marc Fondimare, issu du catalogue de la Biennale, par Stéphanie Le Follic-Hadida, commissaire de la Biennale

 
Nouvel accrochage dans l’espace de la donation André Le Bozec
© madé
Roubaix
Le Fil Rouge | céramique contemporaine

madé et Jean-Marc Fondimare

UNE FORME

11 février - 26 mars 2017
vernissage vendredi 10 février à partir de 18 h

Le Fil Rouge, la Q.S.P. galerie, 112 avenue Jean Lebas, 59100 Roubaix

 
Nouvel accrochage dans l’espace de la donation André Le Bozec

Le Touquet-Paris-Plage
Musée

Contempler le silence - Promenade dans la donation André Le Bozec

17 juin - 25 septembre 2016

vernissage 17 juin à 17 heures
catalogue

Musée du Touquet-Paris-Plage
angle avenues du Golf et du Château
62520 Le Touquet-Paris-Plage

contact :
Chloé Jacquemart, chargée des publics et de la communication
03 21 05 62 62

http://www.letouquet-musee.com

 

Lille/FR
Grand palais, foire d'art contemporain Art Up !

Galerie L'Espace du dedans
du 25 au 28 février 2016

06 82 54 90 96
www.espacedudedans.com

 

Lille/FR

Les Rouges du Grand Nuage Blanc
exposition personnelle du 15 janvier au 13 février 2016

Galerie L'Espace du dedans
28 rue de Gand
59000 Lille

du mercredi au vendredi de 15h à 19h30
samedi de 10h à 19h

06 82 54 90 96
03 20 14 38 89
www.espacedudedans.com

 
les photons voyageurs

Châteauroux/FR

En duo avec Jean-Marc Fondimare, céramiste
Couvent des Cordeliers / Musée-Hôtel Bertrand

OBJECTIF TERRE
18è Biennale internationale de céramique de Châteauroux

25 juin au 20 septembre 2015
Vernissage 24 juin à 18h

Entrée gratuite du mardi au dimanche
10h-12h et 14h-18h

Musée-Hôtel Bertrand
2, rue Descente des Cordeliers
36000 Châteauroux

Michèle Naturel, responsable des Musées.
+33 (0)2 54 61 12 30
musée@ville-chateauroux.fr

Denis Gaillard, contact presse
denis.gaillard@ville-chateauroux.fr

 

Paris/FR, Place Saint-Sulpice

33e Marché de la Poésie du mercredi 10 au dimanche 14 juin 2015

Danièle Faugeras, directrice de la collection PO&PSY aux éditions ÉRÈS avec Pascale Janot, présentera leurs dernières publications en particulier :

LES OISEAUX DU PETIT FLEUVE
de François Graveline et illustré par madé

Signature et présentation des tirages de têtes jeudi 11 juin à 14h.

 

Joigny/FR, La maison Cantoisel

Peintures mise en demeure
Trente deux artistes en cause

ouverture sur rendez-vous du 26 avril au 3 juin 2015
juillet et août, ouvert tous les samedis de 14h 30 à 18h 30
et sur RV tous les autres jours

La maison Cantoisel participera aux Journées du Patrimoine et aux Intemporelles.

Jany Thibault
32 rue montant au Palais
89300 Joigny
cantoisel@infonie.fr
www.cantoisel.com

3 de mes 14 gravures sur bois y sont présentées.
Rachel Debreuve les a encadrées en utilisant du verre-musée (sans aucun reflet).
Le prix de chaque gravure encadrée est de 700 €.

 

Saint Laurent-La-Vernède/FR

Annick et Michel Rey
Maison d'hôtes et d'art

exposition du 12 avril au 10 octobre 2015
vernissage le dimanche 12 avril de 14h 30 à 19h 30

3 rue du lavoir
30330 Saint Laurent-La-Vernède /FR

michel.rey66@orange.fr
www.closdelafontaine-provence.com
+33 4 66 72 97 85
+33 6 13 97 82 64
+33 6 81 17 94 89

 
Galerie Gimpel et Müller

Lille Grand Palais Foire d'art contemporain Art UP !
du 12 au 15 février 2015

Galerie Gimpel et Müller

Gimpel & Müller
12 rue Guénégaud
75006 Paris

01 43 25 33 80
06 16 81 71 49

www.gimpel-muller.com

 
L'espace du dedans
Pli rouge
L'espace du dedans
Triptyque jaune

Lille grand Palais Foire d'art contemporain Art UP !

L'espace du dedans
stand 27

12 > 15 février 2015 Lille Grand Palais
28 rue de Gand
59000 Lille

06 82 54 90 96
www.espacedudedans.com

 
L'espace du dedans
Pascarrées

Lille/FR L'espace du dedans

Marie-Christine Dubois présente depuis décembre quelques unes de mes œuvres :
Gravures sur bois, Pascarrées et Matutinale

28 rue de Gand
59000 Lille

03 20 14 38 89
06 82 54 90 96
www.espacedudedans.com

 
une maison pour la peinture

Joigny/FR La maison Cantoisel

une maison pour la peinture
le lieu condition de l'espace et du temps

exposition du 26 avril au 19 octobre 2014
ouvert le samedi de 14h 30 à 18h 30
et sur RV tous les autres jours

32 rue montant au Palais
89300 Joigny
03 86 62 08 65
cantoisel@infonie.fr
www.cantoisel.com

 
Nouvel accrochage dans l'espace de la donation André Le Bozec

Cambrai/FR - Musée de Cambrai

Nouvel accrochage dans l’espace de la donation André Le Bozec

vernissage samedi 5 juillet 2014 à 11h

exposition présentée tout l’été

ouvert à tous les publics du mercredi au dimanche
de 10h à 12h et de 14h à 18h
du mardi au dimanche en juillet et août.

Musée de Cambrai
15, rue de l'Épée
59400 Cambrai
musee.cambrai@wanadoo.fr
Contact presse 03 27 82 27 95

 
architecture du silence

Paris

architectures du silence
du 26 mai au 26 juillet 2014

georges ayats, norman dilworth, alicia hernandez, ricardo fernandez, frank gerritz, émile gilioli, madé, francesco marino di teana, jan meyer-rogge, knut navrot, josef neuhaus, joan palà, alan reynolds, sigurt rompza, klaus staudt, friedhelm tschenchert, marie-thérèse vacossin, cecilia wisser

vernissage le jeudi 22 mai de 18 h à 21h

Galerie Gimpel & Müller
12 rue guénégaud 75006 paris

info@gimpel-muller.com
www.gimpel-muller.com

 
Foire Karlsruhe

Paris

volumes et reliefs
du 6 mars au 8 avril 2014

madé, christian parquet, karin radoy
trois artistes, trois propositions, autour de la troisième dimension

Vernissage le jeudi 6 mars de 18h à 21h

Galerie Gimpel & Müller
12 rue guénégaud 75006 paris

info@gimpel-muller.com
www.gimpel-muller.com

 
Géométries

Antony/FR

Géométries
du 13 avril au 19 mai 2013
les samedis et dimanches de 14h30 à 19h

commissaire : Yvon Mutrel

Voir la vidéo de présentation

exposition collective
Espace d'art contemporain Eugène Beaudouin
Résidence universitaire Jean Zay bât F
Rue Lafontaine 92160 Antony
contact : 06 72 84 81 12
www.espacebeaudouin.com

 
Maison d’hôtes et d’art Le clos de la fontaine

Maison d'hôtes et d'art Le clos de la fontaine

exposition du 7 avril au 30 septembre 2013
vernissage le dimanche 6 avril

3 rue du lavoir
30330 Saint Laurent la Vernède
+33 4 66 72 97 85
+33 6 13 97 82 64
www.closdelafontaine-provence.com

 
Foire Karlsruhe

Allemagne

Foire Karlsruhe
du 7 au 10 mars 2013

Galerie Gimpel & Müller
12 rue guénégaud 75006 paris

info@gimpel-muller.com
www.gimpel-muller.com

 
blanc, rouge et noir

Tanlay/FR - Centre d'art de l'Yonne

OÙ DONC, ET QUAND ?
Œuvres des collections des FRAC Bourgogne et Frac Franche-Comté

Communs du château
89430 Tanlay

Du 16 juin au 16 septembre 2012
Ouvert tous les jours de 11 à 18 heures

03 86 72 85 31 ou 03 86 75 76 33
centredart@cg89
publicscentredartdelyonne.blog4ever.com 

 
Foire Karlsruhe

Allemagne

Foire Karlsruhe
du 9 au 12 mars 2012

Galerie Gimpel & Müller
12 rue guénégaud 75006 paris

info@gimpel-muller.com
www.gimpel-muller.com

 
blanc, rouge et noir

Paris

blanc, rouge et noir
exposition du 16 février au 20 mars 2012

Galerie Gimpel & Müller
12 rue guénégaud 75006 paris

info@gimpel-muller.com
www.gimpel-muller.com

 

madé & Jean-Marc Fondimare

madé, vous êtes installée à Champlay, dans l’Yonne, depuis 1992. Vous vous qualifiez de peintre sculpteur. Vous travaillez à potentialiser les vibrations lumineuses d’une couleur apposée en couches successives sur des panneaux de mdf. Chaque passage couleur est caressé au chiffon de feutre. A travers la couleur, c’est la lumière que vous visez. Commencé à la fin des années 80, votre chemin artistique vous engage dans la voie du minimalisme. Aurelie Nemours incarne, pour vous, l’artiste tutélaire. Comme elle, vous vous appliquez à cultiver la ligne horizontale, l’angle droit et le principe de simplification systématique, en quête du signe « chargé » et soustrait au « visible ».
Jean-Marc Fondimare vous êtes céramiste et installé en tant que professionnel à Saint-Amand-en-Puisaye, dans la Nièvre, depuis 2011. Vous travaillez exclusivement la porcelaine, par coulage-moulage, à destination d’un utilitaire design synthétique et graphique.
En 2014, et tandis que vous ne vous connaissiez pas, il vous est demandé de bien vouloir collaborer afin de présenter dans la salle capitulaire de la 18e Biennale de Châteauroux une installation autour de la porcelaine et sa capacité à potentialiser la spatialité de la couleur-lumière. Vous concevez alors une installation de 85 modules en porcelaine offrant par leur forme, leur qualité de matière et de ponçage, des conditions privilégiées aux résonances colorées, aux lumière-couleurs induites. L’installation s’intitulait Les Photons voyageurs. Vous avez souhaité donner une suite à cette collaboration au départ imposée et, parallèlement à votre travail respectif, d’autres projets communs sont nés : une série limitée intitulée Trois points de suspension fut éditée à douze exemplaires et, en février 2017, votre binôme présentait une exposition au Fil rouge, à Roubaix, ainsi que l’édition limitée d’Une Forme. A deux, dites-vous, les choses se sèment plus vite, les décisions sont prises plus vite. « Il ne faut faire ni l’économie des regards, ni celle des mots ».

Cette année, vous décidez de ‘tuer la mère’. Vous avez choisi quatre gravures de Aurelie Nemours pour point de départ à votre expérimentation, avec en tête, la volonté d’en prendre le contre-pied pour construire sans passer par l’angle droit. L’architecture contemporaine (de Frank Gehry notamment) vous donne raison. L’angle droit, dites-vous, est une invention de l’homme, qui évince de son principe constructif le risque et l’erreur. Pour un minimaliste, renoncer à l’angle droit, c’est comme « travailler sans filet ». Pour autant, vous ne visez pas la disjonction entre la forme et la fonction. Il s’agit bien et toujours pour vous d’offrir à la lumière-couleur un volume tendu le plus propice aux vibrations, aux instabilités, et dans la non-reproductibilité de l’instant. Vous élisez une forme née d’un dessin réalisé au fusain sur papier en 2013. Cette forme devient, en 2014, sous le titre la Barque, une forme développée en frise sur un support mdf. L’idée d’une transcription volumétrique de cette forme plane reste une tentation impossible en bois. L’usage de la porcelaine moulée lui rend sa faisabilité, même si les complications techniques sont immenses. Dès le départ, vous entendez générer une forme quelconque, irrégulière, sans particularité, sans angle droit. La forme, que vous appelez « chose » devient « cube » une fois transcrite en porcelaine. Un Cube, façon Alberto Giacometti ou Émile Gilioli, soit un polyèdre à faces multiples, neuf pour vous. Pris dans les mains, on a le sentiment qu’il est rond tant la porcelaine atténue les arêtes et les plans. Rien n’est plus agressif. Le Cube a son corps et sa peau. Poncée à l’extrême, la porcelaine offre cette continuité tactile et visuelle, dénuée de tout raccord. Toujours, chez vous deux, ce même souci d’uniformité dans le traitement de la surface.

Là où, en 1934, les critiques jugent la pièce de Giacometti sévèrement, estimant que l’abstraction échoue à investir le Cube d’un « contenu d’expérience », vous défendez l’expérience du blanc, celle du blanc comme matière et comme couleur-lumière. L’histoire n’est pas nouvelle, le Carré blanc sur fond blanc de Malévitch est là pour nous le rappeler, le Portrait de Camille, sa femme défunte, par Claude Monet, l’est tout autant et crie que le blanc est ensemble de couleurs. Vous-même, madé, travaillez à cette question du blanc depuis de nombreuses années (exposition Blanc sur blanc en 2010). Comme pour le noir, dites-vous – les valeurs en sont infinies. Vous parlez de « blanc lent » ou de « blanc paresseux ». Cuit à 950° (dégourdi), puis à 1300°, l’objet - en fonction de la densité et de la qualité de la barbotine - affichera une blancheur différente (blanc-gris /gris-blanc / blanc pâle...). Si le volume en porcelaine est évidé et poncé à l’excès, la lumière surgira du dedans de la matière. Il lui faudra du temps, dites-vous, pour arriver à la surface et vibrer, se poser, se déplacer, repartir, anticiper le mouvement du regardeur. Les faces du Cube, une à une se dévoilent au regard et dans l’étendue de leurs blancs.

Stéphanie Le Follic-Hadida
commissaire de la 19ème Biennale internationale de Céramique de Châteauroux

issu du catalogue de la Biennale.